Mot du Coordinateur national

Chers ami(e)s et partenaires,

Comme vous avez pu le suivre dans les médias, l’évolution de la situation sécuritaire au Burkina Faso devient de plus en plus inquiétante. En effet, jusque-là, les terroristes s’attaquaient essentiellement aux symboles de l’Etat, aux forces de Défense et de Sécurité. Mais de plus en plus, ils s’en sont aussi pris à des civils, des élèves et des enseignants occasionnant la fermeture de plusieurs centaines d’écoles entre 2018 et 2019. Depuis quelques semaines, les églises sont devenues leurs nouvelles cibles et nous déplorons déjà la mort de 3 pasteurs et 5 fidèles abattus par les terroristes. Il s’agit du :

  • Pasteur Soré Elie de Bouloud qui laisse une veuve et 6 enfants.
  • Pasteur Sawadogo R. Jean de Tasmakat qui laisse une veuve et 7 enfants.
  • Pasteur Ouédraogo Pierre de Sirgadji tué le dimanche 28 avril 2019 avec 5 autres fidèles dans la cour de l’église juste après le culte. Sa femme et ses 6 enfants se sont réfugiés ailleurs.

En s’attaquant aux églises, ce sont les valeurs de tolérance, de pardon et d’amour qui ont toujours guidé notre pays qui ont été touchées. La liberté de culte consacrée par nos lois a été ainsi bafouée. Malgré ces attaques et leur revendication islamistes, l’unité, la solidarité, la laïcité et la cohésion sociale sont toujours les valeurs qui fondent le Burkina Faso. La volonté des groupes terroristes est certainement de fragiliser ce socle pour créer un conflit communautaire et identitaire.

Ces récentes attaques contre les églises sont lourdes de conséquences : plusieurs églises sont fermées car les pasteurs et leurs fidèles ont quitté ces zones difficiles pour se réfugier dans les grandes communes ou villes qui semblent être plus sécurisées. Ils sont reçus par des églises, des familles ou mêmes obligés de louer des logements. Leur nombre augmente de jour en jour et leurs besoins aussi : eau, alimentation, habillement, santé, abris, etc. Les églises et les familles d’accueil qui les reçoivent font beaucoup d’efforts et certains sont déjà à bout de souffle. Au niveau national, des organisations s’apprêtent à apporter leurs soutiens et IDI-BURKINA a déjà collecté quatre cent cinquante mille francs pour payer des vivres et distribuer à cet effet ; en plus de cela des collectes sont prévues dans le pays auprès des bonnes volontés pour contribuer à leur prise en charge. Tous ces efforts restent insuffisants au vu du nombre des déplacés et de leurs besoins croissants. IDI-BURKINA compte alors élaborer un projet de secours d’urgence, de réconciliation et de construction de la paix en faveur de ces personnes déplacées qui pour la plupart sont des chrétiens qui luttent pour leur foi.

Chers ami(e)s et partenaires, vous avez été à nos côtés chaque fois que le malheur nous a frappés conformément à cette déclaration biblique « L’ami aime en tout temps, Et dans le malheur il se montre un frère. » Proverbe 17 :17.

Cette fois-ci encore, nous avons besoin de nos frères que vous êtes pour nous soutenir non seulement dans la prière, mais aussi à travers le financement du projet de secours d’urgence que nous nous attelons à élaborer pour soulager toutes ces personnes en détresse.

En attendant ce projet, voici à ce jour la situation que nous avons pu collecter avec l’aide des responsables ecclésiastiques.

 

Effectifs des personnes déplacées sous la charge des responsables ecclésiastiques locaux dans des églises ou des familles d’accueil au 25/05/2019

Localité

 

Nombre de déplacés Nombre de Pasteurs et leurs familles Nombre total
 

Kaya

 

752

 

6

 

757

 

kongoussi

 

286

 

5

 

291

 

Ouahigouya

 

163

 

5

 

168

 

Djibo

 

177

 

7

 

84

 

Dori

 

88

 

6

 

93

 

Fada N’Gourma

67

 

4 71
Total 1537 34 1571

IDI-BURKINA enverra une équipe dans ces localités pour connaître le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants concernés pour une prise en charge conséquente.

Grand merci d’avance pour le soutien dans la prière, l’aide que vous pourrez apporter à ces fidèles en détresse.

Fraternelles salutations,

 

                                                                                  OUEDRAOGO André,

                                                                         Coordinateur national /IDI-BURKINA


Galerie

IMG-20180604-WA0056 IMG-20190725-WA0010-Copie IMG-20180904-WA0007-Copie IMG-20180904-WA0010 3 bsh equipe-IDI echange-autour-de-la-table

Aimez-nous sur facebook

Facebook Pagelike Widget